Un leader de l’innovation

L’innovation naît dans les laboratoires au contact de la recherche fondamentale. Les chercheurs déposant toujours plus de brevets font du CNRS l’un des organismes publics les plus innovants au monde.

2e institution de recherche la plus innovante au monde
+ de 130 structures de recherche communes avec des entreprises
+ de 1400 start-up issues des laboratoires

(depuis1999)

La recherche à la source de l’innovation

De nombreuses découvertes à la source d’innovations majeures sont issues de la recherche fondamentale, et ce dans tous les domaines – biologie moléculaire informatique, physique des particules, sociologie, etc. Inscrites dans un temps long, ces recherches aux frontières de la connaissance favorisent des changements importants dans nos sociétés. Ces découvertes, vecteurs d’innovations, transforment nos vies au quotidien. Quelques exemples en images :

Des brevets en plein essor

Les chercheurs du CNRS sont des inventeurs qui déposent de plus en plus de brevets. Leur nombre et leur qualité font du Centre national de la recherche scientifique l’un des principaux innovateurs mondiaux. Batteries, biomarqueurs, cosmétique, robotique, imagerie et VIH sont les domaines les plus actifs en termes de dépôts de brevets. Acteur engagé dans la valorisation, le CNRS concède des licences de ses brevets aux industriels et entrepreneurs qui peuvent ainsi les exploiter. La grande majorité des licences s’accompagne de partenariats scientifiques. 
 

Sur plus de 5 600 familles de brevets, 30 % sont déposés en copropriété avec un partenaire privé.

Michel Mortier, délégué général à la valorisation

La valorisation au CNRS, une longue histoire

Le docteur Comandon et son assistant M. Pierre de Fonbrune, derrière le microcinématographe
Dans les années 1930, à l'Office national des recherches scientifiques et industrielles et des inventions, ou l'Office des inventions (ancêtre du CNRS), Jean Comandon, médecin et biologiste inventeur de la microphotographie, pouvait analyser le mouvement de cellules animales grâce à des caméras couplées à des microscopes. © Fonds historique / CNRS Photothèque

 

1939 dès la création du CNRS, les chercheurs déposent des brevets et travaillent avec l’industrie
1967 création d’un premier service de valorisation au CNRS (Anvar), ancêtre de BPI France
1992 création de Fist SA filiale nationale de valorisation du CNRS
1996 création des services Partenariat et Valorisation du CNRS en région
1999 la « loi Allègre » donne la possibilité aux chercheurs de créer des entreprises
2011 création de la médaille de l’innovation du CNRS
2015 création de la délégation générale à la valorisation rattachée à la présidence du CNRS
2018 Fist SA devient CNRS Innovation