Com’Lab dévoile ses lauréats 2018

CNRS

Quel est le point commun entre la Nanocar Race, expérience scientifique inédite et l’application Ikonikat utilisée au musée du Louvre-Lens ? Le dispositif Com’Lab. Ces deux projets à l’initiative de chercheurs CNRS ont bénéficié du programme de soutien aux projets de médiation scientifique lancé par la Direction de la communication du CNRS. Les résultats ? Plus de 100 000 personnes dans le monde ont suivi la course de nano-molécules sur YouTube, Facebook et Periscop ! Quant à Ikonikat, l’application a bénéficié de plus de 40 retombées presse, parmi elles l’Obs ou encore le Figaro. Cette année Com’Lab se réinvestit au sein de nouveaux projets qui font la part belle à la culture scientifique.

Imaginé comme un appui aux initiatives de chercheurs CNRS, Com’Lab vise à soutenir l’élaboration ou la mise en œuvre finale de programme pour la diffusion de la culture scientifique à visée nationale. De l’appui à leur conception et au montage de projet, à un apport en production et en communication, le programme de la Direction de la communication (Dircom) souhaite faire partager au grand public les enjeux et les résultats de la recherche scientifique française.

Depuis son lancement en 2014 ce sont en moyenne 3 projets qui sont soutenus chaque année et si certains ont abouti avec succès, d’autres sont encore en phase de co-construction. Pour l’édition 2018, cinq projets scientifiques novateurs, dont certains sont encore aux prémices de leur développement, ont été retenus. Focus sur ces évènements et les créateurs de projet. 

Porté par Julien Bernard du Centre Gilles-Gaston Granger1, le projet transdisciplinaire « Biomorphisme : approches sensibles et conceptuelles des formes du vivant » mettra en place différents évènements. Au programme, expositions, conférences grand public à l’espace culturel alternatif la Friche de la belle de mai (Marseille) et conférence scientifiques à l’Institut d'études avancées de l'université d'Aix-Marseille. L’évènement qui mélangera arts et sciences sur le thème du vivant, sera relayé dans les différents supports communication du CNRS.

« Vulgariser les systèmes complexes », tel est l’objectif du projet porté par Margaux Calon de l’Institut des systèmes complexes Paris Ile-de-France2. Les équipes de la Dircom se mobilisent avec l’institut pour monter en commun un projet de médiation scientifique à destination du grand public ; premiers retours dans quelques mois…

Les « Rencontres Montagnes & Sciences » ont fait leurs preuves depuis leur première création à Grenoble. Aujourd’hui, la manifestation s’est étendue à Oisans, Vercors, Valence, Clermont et cette année, Lyon. Au rendez-vous : des projections gratuites de films d’explorations scientifiques en milieu montagnard suivi de discussion entre réalisateurs et spectateurs. Avec un soutien à sa communication, Com’Lab souhaite donner une dimension nationale au projet porté par Eric Larose de l’Institut des sciences de la Terre3.

Le projet « Collection Pangloss, mémoire des langues et des littératures orales » porté par Alexis Michaud du Laboratoire Langues et civilisations à tradition orale4 a pour objectif de moderniser et de mettre en lumière l’archive multimédia des langues en danger, La collection Pangloss. Dans ce but le porteur de projet et la Dircom réfléchiront à différentes actions pour actualiser et promouvoir la collection.

Alice Travers du Centre de recherche sur les civilisations de l'Asie Orientale5 propose, une exposition de photographie de l’armée tibétaine couvrant les années 1904 à 1959 et illustrant l’histoire militaire tibétaine. Une exposition que la Dircom et CNRS Image accompagneront tout au long de sa réalisation.

 

 

 

 

 

  • 1. Université Aix-Marseille/CNRS
  • 2. CNRS
  • 3. CNRS/Université Savoie Mont Blanc/IRD/IFSTTAR/Université Grenoble Alpes
  • 4. INALCO /Université Sorbonne Nouvelle /CNRS
  • 5. Collège de France/EPHE/Université Paris Diderot/CNRS