© Frédérique PLAS / INMG / CNRS Photothèque

Valérie CastellaniChercheuse en biologie

Médaille de l’innovation du CNRS

Valérie Castellani est spécialiste en biologie du développement à l’Institut Neuromyogène1. Le parcours de la chercheuse, fondatrice de la start-up
Oncofactory, témoigne de l’importance de la recherche fondamentale pour le développement de véritables innovations de rupture.

Valérie Castellani conduit des recherches fondamentales axées sur la compréhension des mécanismes cellulaires et moléculaires qui sous-tendent la génération des neurones dans l’embryon, leur migration et la mise en place de leurs connexions nerveuses via le guidage axonal. Ces recherches ont permis de développer diverses approches expérimentales qu’elle transfère alors à la problématique des cancers pédiatriques. L’objectif est d’aborder la
tumorigenèse et la dissémination métastatique sous l’angle de la biologie du développement et des interactions spécifiques des cellules tumorales avec leur microenvironnement immature. Valérie Castellani a développé une technologie brevetée qui marque un véritable progrès pour la médecine personnalisée : une innovation permettant la reproduction fidèle, dans un embryon d’oiseau, de l’évolution de cellules tumorales prélevées chez des patients. Elle permet en effet de rechercher de nouveaux biomarqueurs, de développer une médecine personnalisée en prédisant la réponse tumorale et d’expérimenter des candidats médicaments. Cette innovation à la fois inattendue et non-prédictible est désormais exploitée par la start-up Oncofactory, co-créée par Valérie Castellani et Céline Delloye-Bourgeois, chercheuse CNRS de l’Institut Neuromyogène.

"En laboratoire, je m’intéresse aux voyages qu’accomplissent les projections nerveuses dans l’embryon pour parvenir jusqu’à leur cible. Ces projections explorent leur environnement à la recherche de signaux qui leur confèrent des trajectoires uniques. À leur image, j’ai exploré plusieurs voies et trouvé mon chemin vers la recherche. Rien ne permettait de prédire que je deviendrais un jour scientifique. Pour autant, la curiosité et le goût de l’exploration m’animent depuis toujours. C’est également d’une démarche exploratoire qu’est né ce modèle d’étude du cancer dont la puissance ne cesse de m’enthousiasmer. Amener une technologie vers une application rapidement utile pour la société des Hommes est une expérience incroyable. Ma ligne de mire reste cependant d’étudier un phénomène aux seules fins de mieux le connaître sans en anticiper les applications potentielles et laisser ainsi la part belle à l’imprévisible. Mon parcours vers la valorisation souligne l’importance des laboratoires de recherche fondamentale pour l’innovation."

 

  • 1. CNRS/INSERM/Université Claude Bernard Lyon 1

CV

  • 2000 : Entrée au CNRS : chercheuse au sein de l’Institut de biologie du développement de Marseille2
  • 2003 : Lauréate d’une ATIP CNRS, création de l’équipe Neuro-développement et signalisation
  • 2010 : Lauréate d’une ERC consolidator
  • 2015 : Brevet du modèle général de tumorigenèse dans l’embryon aviaire
  • 2016 : Création de la start-up Oncofactory
  • 2. CNRS/Université Aix-Marseille

Valérie Castellani, biologiste | Talents CNRS

Audiodescription